A la découverte de Boris Bucan

       En ce début de mois d’octobre, j’ai décidé de vous parler d’un artiste contemporain mis à l’honneur il y a presque 1 an à Paris, au Lieu du Design: Boris Bucan.

       Ce plasticien croate né à la fin des années 1940 réalisent principalement des affiches pour des manifestations culturelles, parfois appelées « peintures de rue », notamment dans le but que son art soit accessible à tous. Celles-ci sont particulièrement remarquables par leur format (ce sont toujours des œuvres carrés de grandes tailles), leur graphisme très travaillé utilisant souvent des formes géométriques ainsi que des couleurs vives, et le fait que le texte soit relégué au second plan en étant inscrit en petit caractère sur les côtés de l’affiche.

       Malgré une carrière commencée dans les années 60, c’est à partir de 1983 que Boris Bucan connait véritablement le succès et la reconnaissance. En effet, cette année-là, une de ses affiches attire l’attention du public et de la critique d’art, c’est celle réalisé pour le ballet de Stravinski intitulé l’Oiseau de Feu. Depuis, Boris Bucan continue son travail en ayant toutefois une prédilection nouvelle pour la peinture et bon nombre de ses œuvres se trouvent dans les plus grands musées du monde (le MoMA de New-York, le Musée des Arts Décoratifs de Paris, etc).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s