A la découverte de Eugenio Recuenco

      Cette semaine, je vous propose une plongée dans l’univers d’un photographe contemporain de talent: Eugenio Recuenco.

      Eugenio Recuenco est un photographe espagnol né en 1968. Ayant d’abord étudié les arts graphiques, il s’est pourtant adonné très vite à la photographie. Il est aujourd’hui principalement connu pour ses photographies de mode et ses images publicitaires, régulièrement publiées dans de prestigieux magazines comme Vogue, mais sa pratique photographique ne peut être cantonnée à cela tant elle est originale et marquée par l’imaginaire débordant de Recuenco.

      Dans tous les cas, cet artiste réalise des photographies majestueuses, souvent oniriques et tenant du merveilleux, en puisant son inspiration à la fois dans l’Histoire de l’Art (ainsi beaucoup considèrent que la lumière en clair-obscur de ses images est influencée par l’œuvre de Goya et de El Greco) et la littérature, notamment celle des contes.

[Pour plus d’images, allez sur le site du photographe http://www.eugeniorecuenco.com/ d’où proviennent les reproductions présentes dans l’article]

Publicités

De bien jolies trouvailles

             Comme bon nombre de personnes, j’aime fouiller sur le net pour y découvrir de nouvelles choses et notamment de nouveaux artistes. Récemment j’ai eu un coup de cœur pour trois photographes plus ou moins connus que j’aimerais vous faire découvrir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

           Tout d’abord, il y a Cathleen Naundorf, une photographe allemande aujourd’hui installée en France qui s’intéresse particulièrement à la haute couture et réalise, depuis 2005, une série intitulée Un rêve de mode. Elle est régulièrement exposée depuis 2008, mais c’est particulièrement cette année qu’elle a été révélé au grand public grâce à l’exposition « The Polaroids of Cathleen Naundorf » qui lui a été consacré cet été à la Bernheimer Gallery de Munich. Cathleen Naundorf travaille quasiment essentiellement au Polaroid et est en collaboration avec plusieurs maisons de haute couture telle que Dior, Chanel, Christian Lacroix ou encore Jean Paul Gaultier. Lorsqu’elle prend ses photographies elle réalise un grand travail préalable de mise en scène, ainsi elle créée des atmosphères particulières et chaque œuvre semble raconter une histoire.

           Après un détour par l’Allemagne partons cette fois vers la Norvège d’où vient Rune Guneriussen, un excellent photographe formé en Angleterre. Rune Guneriussen réalise des œuvres à la fois poétiques et oniriques. Par une mise en scène très travaillée, il détourne des objets de notre quotidien (lampes, chaises, livres, téléphones …) et les intègre dans les paysages naturels de son pays. Certains connaissaient peut être déjà son travail puisqu’il a notamment été exposé à Paris en 2009 lors de la Nuit Blanche, pour les autres vous pourrez admirer ses photographies prochainement, à l’occasion de l’exposition « Paris Photo » ayant lieu du 15 au 18 novembre 2012 au Grand Palais.

            Enfin, pour terminer ce périple, retour en France pour admirer les photographies d’Olga Valeska. Cette jeune photographe qui réalise principalement des autoportraits n’a pas encore été véritablement exposé, toutefois ses œuvres, marquées par un univers symbolique et onirique, sont très intéressantes et très belles.

[Les photographies présentes dans le diaporama sont tirées des sites des photographes: http://www.cathleennaundorf.com, http://www.runeguneriussen.no et http://olgavaleska.blogspot.fr%5D